07 novembre 2022

Hommage à Pierre Rodes violoniste virtuose né à Bordeaux le 16 Février 1774

Pierre Rode — Wikipédia

1Er Solo Du 1Er Concerto En Re Mineur de Pierre Rode | acheter dans la  boutique de partitions de StrettaPierre Rode - 1Er Solo Du 1Er Concerto En Re Mineur

Je pense que beaucoup de personnes, comme moi, n’ont pas entendu parler de Pierre RODE. Pour ma part je l’ai découvert grâce à mon professeur du Conservatoire qui m’a demandé d’apprendre à jouer son  premier  CONCERTO que je travaille depuis maintenant deux semaines.

PIERRE RODE, VIOLONISTE DU TSAR ET DE L’EMPEREUR

Jacques-Pierre-Joseph Rode, connu sous le nom de Pierre Rode, compositeur et violoniste français est né à Bordeaux le 16 février 1774, et mort au Château de Bourbon, près de Damazan, le 25 novembre 1830.

Musicien précoce, Rode est déjà un violoniste remarqué alors qu'il n'a que 12 ans. En 1787, il gagne Paris, où il devient élève de Fauvel, puis de Viotti, qui le fait débuter en public au théâtre de Monsieur dès 1790. Il sillonne l'Europe pour dévoiler son art et ne revient à Paris qu'en 1799, où il devient soliste à l'Opéra et est nommé professeur au Conservatoire, récemment créé. En 1806, il est nommé violon-solo de la musique du Premier Consul. En 1803, il publie, en collaboration avec Baillot et Kreutzer, la Méthode de violon du Conservatoire et part avec Boïeldieu pour la Russie. Entre 1804 et 1809, il vit à Saint-Pétersbourg, où il est violoniste du tsar. En 1811, il quitte de nouveau Paris pour Vienne, où il crée la Sonate pour violon no 10 en sol majeur que Beethoven a expressément écrite pour lui. La première exécution de la sonate a eu lieu en privé le 29 décembre 1812 au domicile du prince Joseph Franz von Lobkowitz avec comme interprètes Pierre Rode au violon et au piano l'Archiduc Rodolphe. La création officielle a eu lieu le 7 janvier 1813 avec les mêmes interprètes. En 1813, Pierre Rode se fixe à Berlin, et y publie ses 24 caprices, études pour le violon. Il quitte Berlin en 1819.

C’est à Berlin qu’il rencontre Caroline Sophie Wilhelmine Verona, jeune veuve de vingt-trois ans qu’il épouse et qui lui donne deux enfants, avant de rentrer, en 1821, vivre à Bordeaux dans un joli château, près de l’endroit qui l’a vu naître. Il raconte lui-même cette nouvelle vie à son ami Baillot, dans une lettre où la fougue de la jeunesse semble bien apaisée : « Je savoure tellement mon nouvel état que, depuis deux ans et quelques mois de mariage, je vis dans la retraite la plus absolue. Tout entier au bonheur de mon intérieur, aux caresses de mes deux petits enfants que j’idolâtre, les frivolités du monde n’ont plus aucun attrait pour moi. Puisse cette existence, monotone pour certaines gens, durer le reste de ma vie, je n’en ambitionne pas d’autre ! » Quant à son goût du voyage, il ne résiste pas plus au jeu des années : « Un Français n’est jamais chez lui en pays étranger et encore moins aujourd’hui qu’autrefois. »
Pierre Rode rend l’âme en 1830, à cinquante-six ans, dans le calme de son château.

Pierre Rode est aujourd'hui surtout connu des élèves des cours de violon des conservatoires. Plusieurs de ses oeuvres sont régulièrement au programme. Un Stradivarius porte même son nom. Longtemps propriété du violoniste Oscar Shumsky, qui a gravé les Caprices de Rode, joués sur ce célèbre violon, ce bel instrument est aujourd'hui joué par le virtuose Ryu Goto (ci-dessous)

 

Ryu Goto | ReverbNationRyu goto images libres de droit, photos de Ryu goto | Depositphotoseng_biography | ryu goto

J’ai étudié la partition

 

Manoé joue le 1er Concerto de Pierre Rode

Je vais bien sûr continuer inlassablement à travailler, à répéter pour me perfectionner en espérant vous l’interpréter……si vous m’invitez !

  


27 octobre 2022

L’Orchestre de Bach: Concert donné le Dimanche 23 Octobre à 17 heures en l’Eglise St Genest des Carmes à Clermont-Ferrand sous la direction d’Emmanuel Resche-Caserta , violon solo de l’ensemble baroque”Les Arts Florissants” en résidence à la Philharmonie de Paris et professeur au conservatoire Royal d’Amsterdam.

EMMANUEL RESCHE-CASERTA Violoniste International6 CONCERT BACH LA MONTAGNE    

“Jouer la musique de Bach ou les messes de Mozart, c'est peindre des icônes avec des sons”

Variations sauvages

 Hélène Grima

    

Église St Genès des Carmes à Clermont-Ferrand.

   

En 1290, les pères Carmes, établis à Clermont sur l'emplacement du couvent des frères de la Pénitence, construisirent une église, pillée par les chanoines du chapitre de Saint-Genès. En 1315 et 1329, les pères Carmes édifièrent la vaste église actuelle dont l'achèvement ne se fit que deux siècles plus tard. A la Révolution, l'édifice fut vendu à la ville comme bien national, qui le revendit à des particuliers qui la rendirent au culte. L'édifice est antérieur à 1430 dans son ensemble. Le sanctuaire a été élevé entre 1290 et 1301. Le choeur et les trois travées le précédant datent de 1329-1389 ; les deux autres travées de 1430-1470. Chapelles latérales de la fin du 15e - début XVIe siècle. Clocher élevé en 1849. Les deux chapelles encadrant le chœur datent de 1860-1868.

             

  Le Concert

     
     

Mon Père se joint à moi pour redire à Emmanuel toute notre admiration pour la virtuosité de son talent et sa capacité à le faire partager à celles et ceux qui espèrent un jour le rejoindre et lui ressembler.